Comment ça marche

LE MYOR FINIT PAR RÉSOUDRE LES DIFFICULTÉS D’AMARRAGE

IL N’EST PLUS NÉCESSAIRE D’ATTRAPER LES AMARRAGES DU PONTON.

LA PENDILLE EST TENDUE SANS EFFORT

Toutes les embarcations, amarrées au niveau de la zone d’accostage, subissent les effets du vent et du courant ; il est indispensable de faire preuve de rapidité pour éviter collisions et d’être pris par le travers.

Le dispositif MYOR réduit de 80 % la durée d’accostage, à une distance deux fois supérieure du ponton

Tous les accostages sur un ponton nécessitent trois points fixes : deux haussières et la pendille

Lorsque MYOR est attelé aux bateaux et qu’il aide à pousser le moteur, il assure une stabilité, ce qui permet d’attraper et fixer la pendille en toute tranquillité.

DES SUGGESTIONS POUR EQUIPER AU MIEUX VOTRE MOUILLAGE

AMARRAGE AU PONTON:

MYOR FLEX

Le dispositif FLEX est flexible ; rien ne se produit si vous agissez contre le dispositif FLEX

Les crochets d’amarrage de FLEX, une fois fixés aux bittes du bateau, ils peuvent être lancés ou placés à l’intérieur du réseau de filins avec la gaffe. Le crochet pivote de façon automatique pour empêcher tout décrochement accidentel.

Accrocher d’abord le côté opposé, puis le deuxième crochet lors de la marche arrière

Il ne pas nécessaire d’effectuer des modifications définitives au ponton

Faire une estimation de la distance entre les anneaux d’amarre ou les bittes en choisissant le modèle le plus court

Lorsque des attaches sont présentes sur le bord vertical du ponton, faire raidir et fixer le bord équipé des cosses, de préférence à l’arrière des anneaux du quai.

Une fois le bord fixé au ponton, reliez le côté opposé en utilisant les arcs comme illustré dans les schémas suivants.

Lorsque sont présents uniquement les bollards sur la plateforme du ponton, maintenir le dispositif MYOR FLEX tendu, avec un barrot relié aux bittes par la chaîne, et positionné sur le bord vertical (par exemple, utiliser un essieu de pont pour BTP)

AMARRAGE À LA BOUÉE:

MYOR FLEX pour BOUÉE

Le dispositif MYOR FLEX pour bouée est flexible ; rien ne se produit si vous agissez contre le dispositif FLEX.

Le crochet d’amarrage de FLEX, une fois fixé à la bitte du bateau, il peut être lancé ou placé à l’intérieur du réseau de filins avec la gaffe. Le crochet pivote de façon automatique pour empêcher tout décrochement accidentel.

Il n’est pas nécessaire d’effectuer des modifications sur la bouée

Le FLEX pour BOUEE est relié à la bouée par l’intermédiaire d’une manille qui relie les quatre bras à l’essieu , puis ce dernier aux anneaux, avec une manille

Fixer les haussières d’amarrage entre le réseau de filins du MYOR et la bouée, en ajoutant des balises aux haussières pour faciliter la prise avec la gaffe

AMARRAGE AU PONTON:

MYOR ONE – MYOR TWO

Une fois fixés aux bittes du bateau, les crochets d’attelage de MYOR ONE ou TWO peuvent être placés avec la gaffe, ou en utilisant l’arc installé de façon adéquate

Accrocher d’abord le côté opposé, puis le deuxième crochet lors de la marche arrière

Il ne pas nécessaire d’effectuer des modifications définitives au ponton

Pour se détacher du MYOR ONE ou TWO, activer le levier de décrochement lorsque la haussière d’attelage est en tension avec l’embarcation Cette opération peut être réalisée avec la gaffe ou une ligne de décrochement appropriée

Placer de préférence le MYOR ONE ou TWO au niveau des points d’amarrage, en fixant une chaîne aux trois anneaux.

Lorsqu’il n’y a aucune attache présente au niveau du bord vertical du ponton et que seules sont disponibles les bittes sur la surface horizontale, fixer un barrot sur la partie verticale du ponton, puis fixer le MYOR avec la même chaîne.

Lorsque sont présents uniquement les bollards sur la plateforme du ponton, accrocher le dispositif MYOR ONE ou TWO à une chaîne tendue sur un barrot relié aux bittes, et positionné sur le bord vertical (par exemple, utiliser un essieu de pont pour BTP).

AMARRAGE À LA BOUÉE:

MYOR ONE pour BOUÉE

Le ONE pour BOUÉE se fixe à l’anneau de la bouée par l’intermédiaire d’une manille

Une fois fixés aux bittes du bateau, les crochets d’attelage de MYOR ONE ou TWO peuvent être placés avec la gaffe, ou en utilisant l’arc installé de façon adéquate

Il n’est pas nécessaire d’effectuer des modifications sur la bouée

Pour se détacher du MYOR ONE ou TWO, activer le levier de décrochement lorsque la haussière d’attelage est en tension avec l’embarcation. Cette opération peut être effectuée avec la gaffe ou avec une ligne de décrochement appropriée

Fixer les haussières d’amarrage entre le réseau de filins du MYOR et la bouée, en ajoutant des balises aux haussières pour faciliter la prise avec la gaffe.